WdStr

3 avril – Apéro #8 débat autour de l’utilisation des CMS dans le monde du Webdesign

Quand ?

Date(s) - 03/04/2013
19 h 00 min - 23 h 00 min

Où ?

  • My Client is Rich

  • 8 Rue du Fossé des 13
  • Strasbourg
  • 67000
Chargement de la carte ....

Le mercredi 3 avril, nous vous proposons un petit apéro #8 autour du thème des CMSs,  systèmes de gestion de contenu. Au programme petit tour d’horizon des CMSs que VOUS utilisez, usages et limitations d’un point de vu graphique mais aussi fonctionnel et questionnements sur l’utilisation de templates “tout faits” pour nos clients : peut-on encore prétendre au titre de “webdesigner” dans ce cas ? 

Programme

  • 19h accueil et mini apéro
  • 19h30 début du mini débat du soir sur les CMS
  • 20h15 fin du mini débat
  • A partir de 20h15  apéro convivial, venez discuter de ce dont vous avez envie

Nous connaissons tous, au moins de nom l’un ou l’autre CMS (système de gestion de contenu). Webdesigner, intégrateurs ou développeurs, en freelance ou en agence, ils nous permettent de proposer à nos clients des sites “clé en main” qu’ils pourront administrer eux-mêmes. Il permettent à nos clients d’être autonomes, et nous permettent de ne pas avoir à nous occuper de chaque mise à jour de contenu.

La parole est à vous en guise d’introduction : quel CMS utilisez-connaissez vous ?

En guise d’introduction, nous vous proposons de vous donner la parole, et de venir nous dire quel CMS vous utilisez au quotidien. Que vous vous occupiez du design de templates Prestashop, du développement de plugins WordPress, ou de l’intégration de pages sur Drupal, votre avis nous intéresse.

Templates, plugins, un site “sur mesure dans la limite des templates [nom du CMS] disponibles” ?

Nous consacrerons une seconde partie du débat au questionnement sur l’utilisation des templates. Il n’est pas rare de voir dans le portfolio de certaines agences des sites “déjà vu” qui sont en fait des templates achetés. Certaines jouent franc jeu avec leurs clients, utilisent des templates pour des questions budgétaires et l’adaptent à l’image de leur client (logo, changement de couleurs). Elles utilisent des templates comme base de travail pour baisser le coup final pour des clients à petits budgets . D’autres moins scrupuleuses se contentent d’acheter un template dont elles iront revendre à prix d’or l’installation et le “remplissage” à des clients plus naïfs. En 2013, est-il encore possible de se dire webdesigner ou intégrateur lorsqu’une grande partie de son travail est basé sur des templates WordPress existants ? Vous est-il déjà arrivé de recourir à un template ? L’avez-vous dit au client ?

Il en va de même pour les plugins : peut-on encore prétendre être “développeur” lorsque l’on se contente de configurer des plugins et extensions de CMS ?

Design et fonctionnalités : les CMS nous limitent-ils ?

D’un point de vue du design tout d’abord, l’utilisation d’un CMS ne risque-t-elle pas de limiter la créativité ? Si une fonctionnalité n’existe pas de base, ou via un plugin, ne va-t-on pas chercher à éviter de l’inclure, dans le design et le HTML du site, souvent par manque de compétences pour la coder ? A trop se baser sur les possibilités techniques des différents CMSs et plugins qu’ils proposent, n’arrive-t-on pas au final à une uniformisation des sites autour d’un style défini et limité par les capacités de ces plugins ? N’ira-t-on pas jusqu’à essayer de décourager une fonctionnalité à un client, tout simplement parce qu’on a peur qu’elle ne soit pas gérable (ou prenne trop de temps à développer en plus) par le CMS que l’on aura choisi ?

Et finalement, un CMS est-il un passage obligé en 2013 ? Mettre en place un “gros”  WordPress ou un Drupal pour un petit site vitrine de 5 pages dont le client ne modifiera que très peu de contenus dans l’année est-il vraiment une solution viable et utile au client ? Ne serait-ce pas contre-productif de risquer de lui vendre une solution trop compliquée alors qu’il n’a qu’un besoin simple et limité ? D’autres possibilités plus légères (CMS sans base de données, site statique) sont-elles encore envisageables aujourd’hui, ou sommes nous vraiment passés au “tout CMS” ?

Réserver une place

Les réservations sont closes pour cet évènement.